Courrier
» La voix du paysan
Courrier | 16 Dec 2008
Comment créer un abattoir moderne de volaille

Monsieur le Directeur de publication,
Je viens par la présente, vous demander des informations la mise en place d'un abattoir de volaille moderne au Cameroun. Quelle est la procédure ou la réglementation à suivre pour créer une telle structure ? Je vous remercie.
Eric Kamgna Nkongsamba

Cher ami,
Votre préoccupation nous a amené à faire une recherche documentaire sur la réglementation qui régit la mise en place des industries animales, tel l’abattoir, au Cameroun. Nous allons vous faire économie des articles les plus marquants de ce décret qui date de juillet 1975.
Mais au-delà de la réglementation, nous avons contacté des acteurs du domaine, pour vous éclairer sur l’opportunité et la faisabilité de l’installation d’abattoirs de poulets au Cameroun.
Il vous reviendra, après lecture des informations et analyses ci-dessous, de décider en connaissance de cause si vous pouvez vous investir ou pas dans la création d’un abattoir moderne de volaille.

La réglementation en vigueur matière d’abattoir
Rédiger le projet et demander l’autorisation du MINEPIA


Tout projet de création d’un établissement d’exploitation en matière d’élevage et des industries animales doit avant sa mise en exécution, être soumis à l’approbation du ministère en charge de l’élevage.
Pour le cas précis d’un abattoir, l’approbation du ministère en charge de l’élevage doit être subordonnée à l’accord préalable des ministères chargés du commerce et de l’industrie.
Le dossier de demande de création de l’établissement concerné comprend:
- une demande timbrée précisant le nom du fondateur;
- une description avec justification du projet;
- un plan général descriptif et estimations des infrastructures;

- un état des effectifs du personnel nécessaire avec indication de sa qualification
- un compte d’exploitation prévisionnel;
- un programme quinquennal d’activité et d’équipement;
- un plan de situation.

Le dossier est déposé contre récépissé auprès du service en charge de l’élevage du lieu d’implantation du projet. Ce récépissé ne tient pas lieu d’autorisation d’approbation.
L’autorisation de création est délivrée par décision du ministre en charge de l’élevage après étude et avis éventuels d’autres départements ministériels intéressés.

Le titulaire de l’autorisation de création est tenu avant la mise en exploitation de son établissement, de demander auprès du responsable local du service en charge de l’élevage, une enquête technique des installations. Cette enquête donne lieu à l’établissement d’un procès verbal qui est transmis par voie hiérarchique au Chef du secteur en charge de l’élevage territorialement compétent qui délivre le cas échéant un certificat de conformité.
Le certificat de conformité est valable pour un an et peut être renouvelé chaque année à la demande de l’exploitant. Le certificat est unique pour chaque établissement. Au cas où le requérant exploite plusieurs établissements, un certificat de conformité est nécessaire pour chaque établissement.
Toute violation des précédentes dispositions entraîne la suspension ou le retrait définitif du certificat de conformité.
Source : Décret n° 75/527 du 16 juillet 1975 portant réglementation des établissements d’exploitation en matière d’élevage et des industries animales.
Content Management Powered by CuteNews