A LA UNE
Gagnez plus sur l’igname

- En produisant des semenceaux ;
- En conservant bien les tubercules ;
- En transformant l’igname en divers produits finis ;

Feuilles Economiques
-20-02-08 Gagnez plus avec l’igname !
-Par la production des semenceaux d’igname -Bien conserver sa production avant la vente -Des opportunités dans la transformation

20-02-08 Devenez producteur des semenceaux d’igname
L’igname se reproduit par les boutures, mais il n’est pas toujours facile d’en disposer autant qu’on le veut. Une aubaine pour tous ceux qui veulent se lancer dans la production des semenceaux d’ignames.

20-02-08 Techniques pour bien récolter et conserver les ignames
L’igname est un produit fragile et périssable. C'est pourquoi des soins particuliers et spéciaux sont requis pour sa récolte et sa conservation.

20-02-08 LES METHODES DE CONSERVATION DES IGNAMES
Ces techniques sont d’une importance capitale, au risque de perdre parfois plus de la moitié de sa production. Comme les consommateurs africains ont une grande préférence pour les tubercules frais et que ces derniers ne peuvent pas rester trop longtemps au champ après maturité,

20-02-08 La transformation de l’igname donne de nouvelles opportunités - La fabrication du "Wassa-Wassa"
Le "Wassa-wassa" est un produit granulé préparé à partir de farine de cossette. C’est un produit traditionnel de certaines zones du Bénin et du Togo dont la consommation se développe en ville. Il est consommé chaud accompagné, au Bénin, d’une sauce à l’huile et à la tomate. Le procédé décrit dans cette fiche est le procédé traditionnel recueilli auprès des artisanes vendeuses de Cotonou.

20-02-08 Autres recettes à base d’igname : Préparation des beignets d’igname
Les beignets d'igname sont obtenus par friture d'une pâte à base d'un mélange de farine de cossettes d'igname et de farine de blé. Ils ont été mis au point au Nord Cameroun par l'équipe du projet "cossette " en collaboration avec des préparatrices de beignets.

20-02-08 Autres recettes à base d’igname : la récupération et la transformation en farine
Mme Abe Marie, transformatrice d’igname à Ngaoundéré " Mes produits sont très appréciés des consommateurs " Comment vous est venu l’idée de transformer l’igname ?

Santé
20-02-08 La santé dans les œufs de cailles
Ce produit naturel d’origine animale s’illustre par son efficacité dans le soulagement et le traitement de nombreuses maladies. Pour des informations supplémentaires, consulter le site www.quail .go.ro - Mme Mouafo Virginie (Yaoundé- Biyem-Assi) Tél. 77 47 66 43
20-02-08 - " Les œufs de caille sont conseillés aux sportifs et leur évitent des crampes "
D’après vous, quelles sont les maladies soignées par les oeufs de cailles? Nambele Sylvestre, éleveur des cailles à Yaoundé Il a une certaine expérience de cette thérapie et prodigue quelques conseils.
20-02-08 Madame Bikoï, au quartier Oyom-Abang. Yaoundé
" J’ai un grand soulagement depuis que j’ai commencé "

Beat Paul, à Biyem-Assi. Yaoundé - " Je me sens bien et je n’ai pas fait de rechute depuis que je prends ce traitement "
" Je me sens bien et je n’ai pas fait de rechute depuis que je prends ce traitement "

  Dynamiques Jeunes
22-12-07 Des étudiants s’engagent dans la production du gombo
Une douzaine d’étudiants de l’Université de Soa ont décidé de consacrer une partie leur temps à la culture du gombo. Une initiative louable qui se heurte cependant à certaines difficultés matérielles.
Irénée Modeste Bidima

20-02-08 Abe Mebina Paul Valery, étudiant 4e année, Faculté de Sciences économiques et de Gestion
Une douzaine d’étudiants de l’Université de Soa ont décidé de consacrer une partie leur temps à la culture du gombo. Une initiative louable qui se heurte cependant à certaines difficultés matérielles. " Nous visons les marchés de Mfoundi et Soa "

Société
20-02-08 L’union des mutuelles de santé de Ngaoundéré en marche :Convention de soins signée avec l’hôpital de district
Les nombreux malades en provenance de la zone rurale du district de Ngaoundéré pourront désormais être pris en charge en ville
Edouard TANKEU KUETI

20-02-08 Menoua :Santé communautaire - Une mutuelle de santé voit le jour à Nkong-ni
Cette nouvelle entité porte à six le nombre de mutuelles de santé dans la Menoua. Jean-Baptiste NDEMEN

10-09-07 - La vente des produits agricoles dans l’espace européen
En plus de vendre dans l’étendue du territoire national et sur les marchés frontaliers, l’autre grande possibilité de vente des produits agricoles se trouve être l’Europe. La demande est forte, mais il n’est pas toujours aisé de se conformer à la réglementation locale et aux normes et exigences de ces marchés. A force de persévérance et de perspicacité, certains producteurs arrivent néanmoins à tirer leur épingle de jeu

10-09-07 - La parole est donnée à deux hommes de terrain, le responsable du GIC UNAPAC de Njombé qui exporte des ananas en Europe, et l’importateur de ses ananas lors d’un séjour ici au Cameroun.
Jean-Marie Sop, Délégué de l’UNAPAC " Tous les fruits camerounais sont sollicités sur le marché européen et se vendent bien "

10-09-07 - Didier Fabre, importateur français des fruits et légumes
" Pour bien exporter en Europe, il faut mettre sur pied une structure solide et fiable, et assurer le suivi de la qualité des produits " Dossier réalisé par: Irénée Modeste BIDIMA et Marie Pauline Voufo Bibliographie Rapports du Forum 2006 sur la commercialisation des produits agricoles par les OP. de l’ONG ODECO

Régions
10-09-07 - Centre : Recherche aricole : Un jeune chercheur récompensé
L’Académie des Sciences du Cameroun a été une fois de plus au devant de la scène le 28 juillet dernier, en primant l’excellence et en installant officiellement ses nouveaux membres.
Irénée Modeste Bidima
Coup de pioche
10 -09-07 - Nous sommes “CAmericains”
L’Association citoyenne de défense des intérêts collectifs (Acdic) vous avait montré comment deux ministres d’Etat, dont l’un chargé de l’agriculture et l’autre de la planification, et 2 autres membres du gouvernement, faisaient ...
Dossier du mois
10-09-07 - Poulet de chair : le redécollage
Après la grande catastrophe survenue suite à l’annonce de la présence de la grippe aviaire au Cameroun, la filière avicole reprend vie. Les accouveurs produisent de plus en plus de poussins. Les éleveurs ont repris confiance. Le marché de poulet retrouve sa vitalité d’antan.
Dossier réalisé par Martin Nzegang et Jacques Pierre Seh
10-09-07 - Les poulaillers ont repris leur train de vie habituelle
" Mes frères construisent des maisons au village mais ne veulent pas y habiter. Alors je m’en sers comme poulailler en attendant " Samuel Fossi ne blague pas.
10-09-07 - La production des poussins en nette progression
Les producteurs de poussins redressent la tête à un rythme où d’ici peu on se demandera si le sinistre a jamais existé. Devant les bureaux de l’agence Agrocam de Bafoussam ce vendredi 10 août, il n’est pas possible de discuter avec les éleveurs qui sont venus d’un peu partout réceptionner les poussins.
10-09-07 - Le marché de poulet chante cocorico...
Bafoussam, samedi 11 août, le marché de poulets est plein comme depuis quelques semaines.
10-09-07 - Beaucoup de pertes suite à l’annonce de la grippe aviaire
Morts de soucis, fuite face aux dettes, arrêt des activités, crise dans les ménages et dans les familles, discrédit auprès des banques et autres tontines…sont les séquelles de la fameuse annonce de la présence de la grippe aviaire au Cameroun il y a un peu plus d’un an.
10-09-07 - Comment bien gérer un appui de l’Etat
Depuis la fin de la crise du secteur avicole, les acteurs de la filière attendent un geste des pouvoirs publics. Elle tarde à venir mais qui sait ?
Santé
10-09-07 - Prise en charge : Comprendre et appliquer les gestes de premiers secours
Hémorragie, perte de connaissance, brûlure, épilepsie, morsure de serpent, chute d’un arbre, étouffement… Ce sont là autant d’accidents et d’incidents auxquels sont couramment confrontés les gens du village. Au-delà de l’affolement, il convient de s’appliquer aux astuces de prise en charge.
Cathérine Djité
10-09-07 - Les premiers secours au village, vus par un secouriste
Les premiers secours étant entendus comme l’ensemble des gestes et soins efficaces administrés à une victime avant l’intervention du spécialiste, toute personne formée et disposée peut s’y exercer au village. La vie de plusieurs ruraux en dépend, vu la diversité des accidents courants dans ce milieu.
Faustin Tsimi Chef Section nationale du secourisme et des urgences Croix-Rouge Camerounaise
Courrier
10-09-07 - Je veux une fiche technique sur le haricot blanc
Monsieur le Directeur, Je suis intéressé par la culture du haricot blanc et je voudrais une fiche technique de ce produit pour une meilleure visibilité de mon investissement. Je tiens à lancer ma production à la campagne prochaine et votre prompte réaction me réjouirait.
Ndo Pierre Zachée. Douala
Coup de pioche
10-09-07 - Nous sommes “CAmericains”
L’Association citoyenne de défense des intérêts collectifs (Acdic) vous avait montré comment deux ministres d’Etat, dont l’un chargé de l’agriculture et l’autre de la planification, et 2 autres membres du gouvernement, faisaient ...